Apprendre l’histoire dans le Musée historique estonien

Classé dans : Без рубрики | 0

Dans les temps anciens, la montagne de Maryamamagi a été nommée Stritberg (sur l’este. Riiumägi-“la montagne de la discorde”) en mémoire de ce qui s’est passé ici dans les années de l’escarmouche de guerre Livonie entre les citadins et le détachement russe. Au 19ème siècle sur la colline est situé Sugar Factory Clemens, qui a travaillé sur les matières premières du Brésil, plus tard ici produit de l’amidon et l’alcool industrialiste Roterman, et en 1869 année il y avait un incendie et l’histoire de la production sur cette fin.

Dans les années 70 du XIXe siècle, le site fut acquis par l’aristocrate de Saint-Pétersbourg, le comte Anatoly Orlov-Davydov, qui était un parent de la lignée féminine de la célèbre famille noble. Son ancêtre était le gouverneur de Novgorod, Gregory Ivanovitch Orlov, qui avait cinq fils.

Catherine II, en reconnaissance de l’assistance au coup d’État du palais, érigea Orlov dans la dignité Graphan. Au milieu du XIXe siècle il n’y avait pas de descendants sur la lignée mâle dans le genre, et que le genre n’a pas été pressé, le titre a été transmis sur la ligne des femmes à Vladimir Petrovitch Davydovu, qui a annexé le nom d’Orlov à son nom de famille. Le fils de Vladimir-Anatoly et a acheté un site sur la côte de la mer Baltique.

La construction a été commandée par l’architecte allemand Robert Gedike. Ainsi, le palais est né dans le style de l’historicisme. Au lieu des pipes d’usine il y avait des tourelles, les portes étaient décorées avec des sculptures des aigles, et un escalier est descendu à la mer, il y avait un parc avec des parterres. Toute cette magnificence du comte a consacré à la femme et les filles, les deux ont été appelés comme Maryki et nommé manoir Marienberg-Mountain Maria (en estonien-Mariamagi).

Après la révolution, la famille émigra en France et le Palais exécuta différentes fonctions: il y avait un consulat de Hollande, hôtel-restaurant, école d’aviation dans les années de la République d’Estonie, caserne pour les militaires pendant la période soviétique.

En 1975, le manoir a été remis au Musée historique estonien, qui appartient à l’année actuelle. Ici a été filmé l’un des épisodes du film culte sur Sherlock Holmes et le Dr Watson. De là, vous pouvez profiter d’une vue magnifique sur la vieille ville par la mer.

L’exposition de rue de personnalités historiques comprend:

– Camarade Lénine. Ce monument de trois mètres provient de la ville de Tartu. Il se tenait devant l’Académie agricole estonienne. C’est le premier monument au chef, réalisé par les sculpteurs estoniens. a été établi en 1952. Il a été filmé en 1990.

– Camarade Staline. Jusqu’en 1953, le monument de Staline se trouvait près de la gare Baltique. Après la révélation du culte de la personnalité a été démantelé. Plus tard, le même a été érigé un monument au soulèvement armé de décembre de 1924, qui a également été démantelé.

Attractions: Château de Maaryamäe, Musée du cinéma, exposition de monuments soviétiques
Groupe: 15-25 personnes
Durée de la visite: 1.5 – 2 heures
Prix: 5 EUR  / personne

* Il est possible de concilier différents changements *

Retour à “excursions pour enfants”